Que faire du surplus d’électricité généré par les panneaux photovoltaïques ?

18 mai 2023

En choisissant une de nos offres photovoltaïques, vous faites partie des consommateurs raccordés en autoconsommation solaire individuelle.

La quantité d’énergie produite par votre système dépasse, à certains moments de la journée, vos propres besoins de consommation : vous produisez plus que nécessaire. Alors, que faire de votre surplus d’électricité photovoltaïque ? Groupe Roy Énergie vous répond.

Que faire de votre surplus d’électricité photovoltaïque ?

En premier lieu, vous pouvez opter pour stocker l’excédent de la production électrique dans des batteries de stockage et l’utiliser pour vos besoins futurs.

Il existe une deuxième solution qui vous assure de réels avantages économiques et financiers : la revente de votre surplus d’électricité.

En effet, vous tirez profit de votre installation de panneaux photovoltaïques pour revendre à un fournisseur d’électricité l’excédent de production non utilisée par votre foyer. Le réseau de distribution  l’injecte ensuite dans le réseau de distribution local pour alimenter d’autres habitations et bâtiments.

Quelles sont les installations adéquates ?

La revente du surplus photovoltaïque est possible selon deux types d’installation de panneaux :

  • L’installation de type IAB (Intégration Au Bâti) : le système photovoltaïque est installé dans le pan de la toiture dont il assure l’étanchéité et remplace partiellement la couverture (tuiles, ardoises…etc).  
  • L’installation ISB (Intégration Simplifiée au Bâti) que l’on appelle également l’installation en surimposition. C’est la pose la plus commune, et celle que Groupe Roy Énergie vous propose afin de démocratiser le photovoltaïque. Les panneaux solaires sont fixés sur la toiture existante, sans en altérer l’usage ni la dégrader.

À contrario, les installations au sol ou en brise vue (dites non intégrées) ne sont pas prises en compte pour la revente d’électricité.

Quelles sont les conditions pour profiter de l’autoconsommation avec revente du surplus ?

L’autoconsommation photovoltaïque avec revente de surplus, c’est le modèle économique le plus pertinent pour les particuliers. Pour en bénéficier, l’important est la puissance de votre installation : les installations inférieures à 3 000 Watts ne permettent quasiment pas de surplus et par conséquent, sont sans grand intérêt pour la revente. L’essentiel des projets se fait sous cette forme. Ainsi, le surplus que vous ne consommez pas est revendu à EDF. Seules les installations au sol ne sont pas éligibles.

Vous devez respecter 3 étapes : 

  1. Vous faites installer vos panneaux solaires photovoltaïques par un installateur agréé (certifié QualiPV module Elec, certifié 5911 – ENR Photovoltaïque ou SP1 et SP2) qui garantit l’installation aux normes. Groupe Roy Énergie est tout à fait qualifié pour assurer cette étape. 
  2. Votre installation a été validée par une attestation de conformité et transmise à ENEDIS (gestionnaire de réseau de 95 % du territoire français qui assurera l’acheminement de l’électricité). Le contrat abouti, le Consuel (raccordement, d’accès et d’exploitation) vous permettra le raccordement au réseau avec un seul compteur et vous donne le droit d’injecter de l’électricité sur le réseau. Cette seconde étape est totalement assurée par Groupe Roy Énergie dans le cadre de notre accompagnement administratif
  3. Vous souscrivez un contrat de rachat de votre surplus avec un fournisseur d’énergie de votre choix. 

Les différents contrats de rachat de surplus d’électricité photovoltaïque

Il existe plusieurs contrats pour le rachat du surplus d’énergie solaire mais le dispositif le plus connu reste celui de l’obligation d’achat (OA) concrétisé avec EDF OA pour une durée de 20 ans. C’est ce dispositif que nous conseillons à notre clientèle de particuliers. D’autres solutions se développent pour les professionnels. 

Opter pour le tarif réglementé avec l’obligation d’achat (OA)

L’obligation d’achat est un dispositif de soutien public aux producteurs d’énergies renouvelables. 

EDF est soumis à cette obligation et garant de la revente de votre électricité solaire à un tarif fixé au moment du contrat, ce pendant une période de 20 ans. Bien que la vente d’électricité reste possible en dehors de ce dispositif, l’obligation d’achat vous permettra de bénéficier d’un tarif préférentiel et de l’aide de l’État « prime à l’autoconsommation ».

Quel est le tarif de rachat pour la production non consommée ?

Le tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque en surplus est révisé tous les 3 mois par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) et dépend de la puissance de votre installation solaire. 

Voici les tarifs en vigueur au 4e trimestre 2023 (du 01/11/2023 au 31/01/2024) : 

Puissance de votre installation solaireTarif du surplus (€/kWh)
≤ 3 kWc0,1300 €
≤ 9 kWc0,1300 €

 

Le prix au kWh de la vente du surplus peut sembler relativement faible mais se rapproche du prix de l’électricité achetée en heures creuses. Sur la durée, le montant peut être conséquent.

Quelles sont les autres aides de l’État quant à l’autoconsommation photovoltaïque avec revente de surplus ?

Avec le dispositif d’obligation d’achat, vous valorisez votre surplus et vendez l’électricité que vous produisez à un prix supérieur à celui du marché. Outre ce dispositif, il existe d’autres aides de l’État telles que la prime d’autoconsommation. Celle-ci encourage l’investissement dans une installation photovoltaïque en autoconsommation (également appelée prime à l’investissement) et son montant dépend de la puissance de votre installation.

Si vous vous posez encore des questions sur la rentabilité d’une installation photovoltaïque ou si vous êtes prêt à devenir producteur d’électricité verte, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Groupe Roy Énergie. 

Visuel du simulateur solaire Démocratisons le photovoltaïque

J'estime mes économies !

Entrez votre adresse postale pour simuler l'installation de panneaux photovoltaïques sur votre toiture.
En saisissant votre adresse postale, vous reconnaissez avoir pris connaissance et accepter les conditions générales d'utilisation de notre simulateur solaire.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’énergie solaire, l’effet photovoltaïque, les acteurs français de la filière…

    Besoin d'en savoir plus ?